small logo L'association

Prof. Ronald N. Bracewell

par H. Paul Shuch, directeur exécutif émérite

La communauté SETI a perdu un autre de ses pionniers avec la disparition, le 13 Août 2007, du radioastronome Ronald N. Bracewell. Au moment de sa mort, Prof. Bracewell était professeur émérite d'ingénierie électrique à l'université de Stanford, où il a enseigné depuis 1955.

Né à Sydney en Australie en 1921, Ron Bracewell fut ingénieur en micro-ondes au Radiophysics Laboratory of the Commonwealth Scientific and Industrial Research Organization (CSIRO), à Sydney, durant la seconde guerre mondiale, avant d'obtenir son doctorat en physique au laboratoire Cavendish, à Cambridge. En 1954, il est retourné au CSIRO comme Senior Research Officer au Laboratoire de Radiophysique, avant de venir aux Etats-Unis en 1954, tout d'abord pour des cours au département d'astronomie de l'Université de Californie, à Berkeley, et les années suivantes, il s'est déplacé à Stanford.

En 1955, Bracewell a co-écrit avec J.L. Pawsey, son ancien superviseur au CSIRO, Radio Astronomy, probablement, le premier livre dans cette discipline émergente. Parmi les autres publications, on note The Fourier Transform and its Applications (1965), le livre SETI populaire The Galactic Club: Intelligent Life in Outer Space (1974), plusieurs travaux sur le traitement d'image, et deux livres sur les arbres trouvés dans les environs du campus de Stanford. Ron croyait fortement à la possibilité que des civilisations extraterrestres avancées exploreraient le cosmos en construisant des sondes robotiques autonomes, et aujourd'hui, ces véhicules hypothétiques d'exploration sont universellement connus comme sondes de Bracewell.

A Stanford en 1961, Ron Bracewell et son étudiant Govind Swarup (qui deviendra plus tard directeur du India Centre for Radio Astrophysics) ont construit un innovant spectrohéliographe à 4 GHz sur le campus de Stanford, un interféromètre avec une résolution d'un micro-stéradioan. Constitué de 32 antennes de 3 mètres, organisé en croix de Mills, cette conception a inspiré le projet Very Small Array (VSA) de la SETI League auquel Ron a contribué par son expertise. Mon premier contact avec Ron Bracewell eu lieu lors du démantèlement du spectrohéliographe de Stanford à la fin des années 1970, alors que Ron participait sur une des antennes au Collège de San José City. A l'époque, j'enseignais là-bas et cette antenne de Stanford est devenue le premier radiotélescope de mes étudiants (ainsi qu'un précurseur des instruments du projet Argus).

Ron Bracewell éprouvait un fort intérêt pour SETI Optique, et a présenté des papiers dans chacune des conférences OSETI sponsorisées par SPIE, la société internationale de photo optique. Il a introduit des modifications significatives à la Transformée de Fourier Rapide qui facilite le traitement d'image amélioré, et il a développé des algorithmes qui sont largement utilisés par les membres de la SETI League pour l'analyse de signaux candidats. Je devrais me souvenir du professeur Bracewell chaque fois que j'allume mes ordinateurs dédiés au traitement numérique du signal.


Document original : http://www.setileague.org/admin/bracewel.htm
Traduction : E. Piotelat
Dernière modification le 19/08/07 à 22:03.
Copyright SETI League 1998-2016