small logo Materiel

Récepteur micro-onde

Copyright © 1999 by H. Paul Shuch, Ph.D.
Executive Director, The SETI League, Inc.
PO Box 555, Little Ferry NJ 07643
email n6tx@setileague.org

Le récepteur micro-onde prend une petite portion sélectionnée du spectre radui, et la converti en audio pour une analyse du signal. Le choix du récepteur approprié dépend plus de l'avis personnel de l'expérimentateur que toute autre partie du système SETI amateur. Quatre options distinctes se présentent. Par ordre décroissant de prix, il s'agit de :

  1. Récepteur scanner micro-ondes avancé. Ces unités (typiquement les modèles Icom R-7000, R-7100 et R-8500, ainsi que les AOR 3000 et 5000) sont des récepteurs multi-mode qui peuvent recevoir AM, FM, CW, SSB et ont quelquefois des modes vidéo et numérique. Plusieurs largeurs de bande sont en général disponibles, et ces récepteurs sont normalement programmables pour balayer une game donnée de fréquences. Ils vont souvent de quelques centaines de kHz jusqu'à presque 2GHz, ce qui dépasse les besoins de SETI. Les prix débutent autour de 2000$, ce qui les rend aussi chers que l'ensemble des autres parties des stations SETI d'amateur.

  2. Récepteurs de radio-télescopes modifiés. Radio Astronomy Supplies est l'un des rares vendeurs de récepteurs de radio astronomie pour les amateurs. Leurs récepteurs micro-ondes, qui sont conçus spécifiquement pour la radio astronomie (c'est-à-dire la recherche de phénomènes naturels astrophysiques), peuvent quelquefois être modifiés lors d'une utilisation liée à SETI. De telles modifications nécessitent une expertise considérable en électronique, mais offrent la performance ultime.

  3. Récepteurs contrôlés par ordinateur. La première génération était construite sur des cartes ISA, et connectée directement sur l'in des slots libres de la carte mère d'un PC. Ces unités étaient sugettes des interférences radio générées par l'ordinateur lui-même. Les modèles suivants, tels l'Icom PRC1000 et WinRadio 1500e, sont des boîtes séparées qui se connectent à l'ordinateur par un port série, parallèle ou USB. Ils ont beaucoup de caractéristiques communes avec les scanners avancés, mais comme ils dépendent de l'ordinateur pour le contrôle numérique, ils coûtent moitié prix.

  4. Combinaison de convertisseurs/récepteurs. Plusieurs convertisseurs existent pour diminuer la fréquence d'une portion sélectionnée du spectre microonde, afin de le capter dans les ondes courtes ou sur un récepteur de radioamateur en VHF. Des modèles connus sont disponibles chez Down East Microwave aux US, et VHF communications en europe. Les convertisseurs sont intéressants pour ceux qui possèdent déjà un récepteur de communication très performant mais qui ne correspond pas aux fréquences qui intéressent SETI. Leur prix est la moitié que celui d'un récepteur contrôlé par ordinateur, mais ils nécessitent que l'utilisateur les couple avec un récepteur existant.

Quelque soit le schéma de récepteur sélectionné, la pratique suggère de choisir un mode en single sideband (USB ou LSB), et de le laisser branché, plutôt que de balayer tout le spectre. Il faut éviter de scanner les fréquences car la Terre tourne en permanence l'antenne, et la dimension spatiale de l'observation change toujours. Garder la fréquence constante pendant au moins une période de rotation de la terre (c'est-à-dire un jour) est la seule manière d'éviter le problème "trop de variables".

La largeur de bande des phases audio du récepteur sera souvent le facteur limitant concernant l'étendue de la fréquence instantannée (IF). Plusieurs récepteurs SSB couvrent uniquement 3kHz de spectre à la fois, ce qui n'est pas très efficace pour rechercher des intelligences extraterrestres. Les expérimentateurs avancés de SETI modifient quelquefois leurs récepteurs pour obtenir 22 kHz d'IF et de largeur de bande audio, tandis que des récepteurs construits spécifiquement peuvent couvrir plusieurs centaines de kHz jusqu'à quelques MHz de spectre à un instant donné.

Des informations sur les divers récepteurs commerciaux et en kit se trouvent au chapitre Receivers and Converters du Manuel Technique SETI League.


Document original : http://www.setileague.org/hardware/blkrcvr.htm
Traduction : E. Piotelat
Dernière modification le 29/08/05 à 17:45.
Copyright SETI League 1998-2016