small logo Materiel

Montage de l'antenne

Copyright © 1999 by H. Paul Shuch, Ph.D.
Executive Director, The SETI League, Inc.
PO Box 555, Little Ferry NJ 07643
email n6tx@setileague.org

En montant une antenne parabolique pour une utilisation dédiée à SETI, vous ne pouvez pas vous tromper. N'est-ce pas beau ? Puisque ce qui nous intéresse, c'est de surveiller le ciel à la recherche de signaux artificiels, l'antenne doit être pointée dans n'importe quelle direction, pourvu qu'il s'y trouve des étoiles (avec une possibilité de planètes habitables). Par conséquent, monter une antenne SETI est considérablement plus simple que de contrôler une parabole TV qui doit viser précisément la position d'un satellite dans le ciel.

Comme il n'y a pas de mauvaises directions pour SETI, beaucoup d'antennes sont simplement posées sur le sol, comme des baignoires pour oiseaux, regardant tout en haut. Mais une étude disciplinée du ciel, comme celle de la SETI League avec le Projet Argus nécessite un balayage coordonné du ciel, ce qui, à son tour, requiert au minimum des possibilités de commande, au moins pour quelques unes des antennes du réseau.

Si l'on souhaite pouvoir diriger l'antenne, deux degrés de liberté sont à considérer : l'azimuth (la direction indiquée par une boussole), et l'élévation (l'angle que fait le faisceau de l'antenne par rapport à l'horizon). En terme de coordonnées célestes, l'azimuth d'un radiotélescope (en prenant en compte la latitude et la longitude de la station, la date et l'heure) détermine l'ascension droite (RA) de la cible, tandis que l'élevation (encore avec avec la position de la station, la date et l'heure) donne la déclinaison (Dec). On peut effectuer les conversions entre les coordonnées terrestres et célestes grace à ce modèle xls.

Comme nous vivons sur une planète en rotation, la Terre constitue un rotor pas cher pour l'ascension droite (RA), du moins tant que l'on est patient et que l'on attend que la portion du ciel à observer passe en face de l'antenne. Mais comme (Dieu merci !) la Terre ne tourne pas du nord au sud, la seule possibilité de choisir la déclinaison est de tourner physiquement l'antenne sur une ligne Nord-Sud. Cela peut se faire en alignant le rotor d'une antenne satellite TV comme rotor vertical (élevation), tel qu'il est décrit dans cet article.

Si l'on veut un rotor, il faudra aussi une source de puissance pour positionner l'antenne. La tension opérationnelle nécessaire à ce positionnement peut généralement être fournie par un recepteur TV de satellite dans la bande C, qui est souvent munie d'une sortie digitale pour la position du satellite. Sinon, une alimentation de courant continu séparée peut faire l'affaire. la tension nécessaire est typiquement de 24 à 36 volts, et ces rotors conduisent à une intensité quelquepart entre 1 et 4 ampères. La polarité détermine la direction de la rotation, donc un inverseur est à prévoir pour pouvoir déplacer l'antenne vers le haut ou vers le bas (voire de droite à gauche).

D'autres informations sur le montage des antennes SETI se trouvent au chapitre Antennes et sources du manuel technique de la SETI League.


Document original : http://www.setileague.org/hardware/blkdish.htm
Traduction : E. Piotelat
Dernière modification le 29/08/05 à 17:45.
Copyright SETI League 1998-2016