small logo Informations générales

Une brève chronologie de SETI

Compilation réalisée par Robert M. Owen (email rowen@InfoAve.Net)

1959 : Les professeurs Philip Morrison et Guiseppe Coconni publient dans le magazine Nature le premier article de l'ère moderne de SETI, "Searching for Interstellar Communication," qui souligne le potentiel de l'utilisation des ondes radios pour les communications extraterrestres.

1960 : La première recherche SETI, Le Projet Ozma, est menée par le professeur Frank Drake au National Radio Astronomy Observatory à Green Bank, WV en utilisant une antenne de 25 mètres sur la longueur d'onde de l'hydrogène neutre à 21 cm (1,420 Mhz).

1961 : L'approche optique de SETI par la recherche de faisceaux d'ondes laser continues est proposée par les professeurs Robert Schwartz et Charles Townes.

1961 : La première conférence sur SETI, Order of the Dolphin, se déroule au National Radio Astronomy Observatory à Green Bank, WV. L'agenda proposé par le Pr. Drake est devenu célèbre sous la forme de l' équation de Drake, une méthode statistique controversée permettant d'estimer le nombre de civilisations technologiques avancées présentes dans la Voie Lactée, notre galaxie.

1962: Suite aux études de l'Etoile de Barnard auxquelles il a consacré sa carrière entière, Pr. Peter van de Kamp conclut que la meilleure explication du mouvement propre de cette étoile est la présence d'une ou de plusieurs planètes. Aujourd'hui nous ne savons toujours pas s'il existe des planètes autour de l'Étoile de Barnard.

1966 : Les professeurs Carl Sagan et I.S. Shkolovskii écrivent "Intelligent Life in the Universe."

1971 : Une équipe de la NASA, Project Cyclops, est chargée de concevoir un réseau de plus de 1000 radiotélescopes dans le but de détecter des signaux du type de ceux émis depuis la Terre, jusqu'à plus de 1000 années-lumière. Les coûts empêchent à l'époque la réalisation de cette proposition.

1971 : Les Pr. Carl Sagan, Frank Drake, et Phil Morrison se joignent aux scientifiques russes à la conférence commune US-USSR sur SETI à Byurakan, en Armenie, en Union Soviétique.

1972 : La NASA publie "Project Cylops, A Design Study of a System for Detecting Extraterrestrial Intelligent Life." L'intérêt s'avère manifeste et les 10,000 copies sont distribuées rapidement.

1972 - 1973 : Les Plaques Pioneer, comportant un message sur notre Terre, et destinées à être lues au delà de notre système solaire sont lancées sur les sondes spatiales Pioneer 10 et Pioneer 11.

1973 : L'université de l'Ohio débute un projet SETI à l'observatoire Big Ear dans le Delaware, Ohio [voir l997].

1974 : Le radiotélescope d'Arecibo fait l'objet d'importantes améliorations et le Pr. Drake le teste avec une transmission historique.

1977 : Le télescope Big Ear dans l'Ohio détecte le célèbre signal à faible largeur de bande "Wow!" depuis la constellation du Sagitaire.

1977 : Les sondes spatiales Voyager 1 et Voyager 2 sont lancées. Elles portent des enregistrements d'images et de sons terrestres gravés sur des disques en or.

1978 : Le magazine Cosmic Search est publié par le Pr. John Kraus ; le Vol. 1 No. 2 contient l'article du Pr. Sagan "The Quest for Extraterrestrial Intelligence", qui eut beaucoup d'influence. La publication s'acheva en 1981, après treize numéros.

1979 : La Planetary Society est fondée par les professeurs Carl Sagan, Bruce Murray et Louis Friedman.

1979 : Le projet Search for Extraterrestrial Radio from Nearby Developed Populations (Project SERENDIP I) est lancé à l'observatoire Hat Creek de l'UC Berkeley.

1981 : L'amendement Proxmire met fin au financement par le Congrès américain du programme SETI de la NASA.

1981 : Conférence internationale sur SETI à Talliinn en Union Soviétique. Comme l'amendement Proxmire empêche les scientifiques américains d'y participer, la Planetary Society envoie des délégués US à la réunion.

1981 : La Planetary Society commence à plaider pour que la NASA conduise des recherches de signaux extraterrestres. Le Pr. Sagan, alors président de la Society, persuade le sénateur Proxmire de retirer son opposition.

1982 : La NASA débute ses recherches SETI avec le High Resolution Microwave Survey (HRMS).

1982 : Le Pr. George Gatewood mène une recherche de planètes extrasolaires à l'observatoire Allegheny à Pittsburgh, Pennsylvanie.

1983 : La valise SETI du Pr. Paul Horowitz est testée au radiotélescope d'Arecibo, Puerto Rico.

1983 : L' Union Astronomique Internationale met en place la Commission 51, dédiée à la bioastronomie et à la recherche de vie extraterrestre.

1983 : Les professeurs Samuel Gulkis et Thomas Kuiper débutent dans l'hémisphère sud, une recherche axée sur les lignes de la vapeur d'eau avec l'antenne DSN de 64 mètres en Australie.

1983 : Le Pr. Michael Papagiannis lance Bioastronomy News, la lettre officielle de la Commission 51 de l'Union Internationale Astronomique.

1983: Le P. Horowitz lance le Project Sentinel, avec l'aide de la Planetary Society, utilisant l'antenne de 26 mètres de dimaètre du radiotélescope d'Harvard dans le Massachusetts.

1984: Le SETI Institute est fondé en tant que cadre des recherches explorant tous les aspects de la vie dans l'Univers. Au départ, les activités de l'institut étaient soutenues par la NASA.

1985 : Le Mega-Channel Extraterrestrial Assay (Projet META) débute à l'observatoire Oak Ridge à Harvard Massachusetts, balayant 8.4 million de cannaux d'une largeur de 0.05 Hz. Le projet est sponsorisé par une subvention généreuse du producteur de films Steven Spielberg.

1986 : Le projet SERENDIP II de l'UC-Berkeley commence à scruter les cieux.

1987 : Robert Stephens débute une recherche Canadienne depuis l'observatoire radio de Hay River dans les Territoires Nord au Canada.

1988 : La Planetary Society organise une rencontre internationale sur SETI à Toronto au Canada.

1989 : La Planetary Society reprend la publication de "Bioastronomy News", comme l'une de ses special-interest newsletters.

1990 : L'observatoire du Columbus Optical SETI (COSETI), développé par le Pr. Stuart A. Kingsley, l'un des pionnier de l'OSETI, devient le premier établissement de recherche de SETI optique en Amérique du Nord.

1990 : Le projet META II devient opérationnel aux environs de Buenos Aires, en Argentine, avec le soutien de la Planetary Society.

1992 : L'UC Berkeley lance SERENDIP III.

1992 : Les observations HRMS de la NASA sont lancées à l'observatoire de Goldstone près Barstow en Californie et au radiotélescope d'Arecibo à Puerto Rico.

1993 : Le Pr. Kingsley organise la première Conference OSETI, sponsorisée par The International Society For Optical Engineering (SPIE).

1993 : Les crédits pour la recherche HRMS de la NASA sont éliminés par le Congrès Américain.

1994 : La SETI League est fondée par Richard Factor, son Président, qui nomme le Pr. H. Paul Shuch comme Directeur Executif; la SETI League deviendra le principal programme d'observation SETI privé.

1994 : La revue SETIQuest est fondée par M. Carl Helmers, imprimeur, et M. Larry Klaes, editeur. L'idée de lancer SETIQuest fut inspirée en partie par les travaux sur OSETI du Pr. Kingsley, présenté par Klaes à Helmers. La publication se termina en 1998 après seize numéros.

1995 : La SETI league accepte les adhésions (depuis, elle compte plus de 1100 membres dans 56 pays).

1995 : Le SETI Institute lance le Project Phoenix, une continuation sur des fonds privés de la recherche ciblée HRMS de la NASA, à l'aide du radiotélescope de Parkes de 70m. en Australie, le plus grand radiotélescope de l'hémisphère sud. Les observations durent pendant six mois.

1995 : Le Billion-Channel Extraterrestrial Assay (Projet BETA) débute ses observations SETI au radiotélescope d'Harvard dans le Massachusetts.

1995 : 51 Pegasi B, première planète confirmée autour d'une étoile proche du Soleil est annoncée par les professeurs Michel Mayor et Dedier Queloz. Le tableau des exoplanètes confirmées compte plus de vingt éléments en 1999.

1996 : OSETI II, la seconde conférence SPIE a lieu sous la conduite du Pr. Kingsley.

1996 : La SETI League lance le Projet Argus, une étude du ciel complet avec 5 stations (actuellement 82, ce qui repésente certainement plus de radiotélescopes amateurs qu'il n'en existe dans le reste du monde).

1996 : "Project Cyclops, Second Printing" est publié conjointement par la SETI League et le SETI Institute.

1996 : La Planetary Society fonde le projet SERENDIP IV à l'UC Berkeley.

1996 : Après un an d'arrèt pour une mise à jour des équipements financée par la Planetary Society, un projet META II reprend ses recherches en Argentine.

1996 : Le Project Phoenix du SETI Institute poursuit ses recherches ciblées au National Radio Astronomy Observatory, à Green Bank WV.

1996 : Le projet SETI "Invitation to ETI" est lancé sur le World Wide Web. (L'invitation vient actuellement d'une soixantaine de scientifiques des projets SETI et Contact.)

1997: À l'University de Californie, Berkeley, débute l'Optical SETI Pulse Search dirigée par Dan Werthimer à l'observatoire Leuschner.

1997 : SERENDIP IV est installé au radiotélescope de 305 mètres à Arecibo, dans une configuration permettant une analyse continue de signaux, même lorsque l'instrument principal est utilisé par d'autres astronomes.

1997 : Le projet SETI de Big Ear dans l'état de l'Ohio est listé dans "The Guinness Book World Records" comme la plus longue recherche SETI de l'Histoire, juste au moment où Big Ear est démolie pour faire place à un cours de golf. Fin du projet.

1998 : Le SETI Optique devient bien accepté par la communauté SETI, jusque là dominée par les radioastronomes qui se posaient des questions sur la viabilité d'OSETI comme stratégie de recherche ; le SETI Institute et la Planetary Society effectuent maintenant des recherches de signaux optiques.

1998 : Le Projet Phoenix du SETI Institute poursuit ses recherches ciblées depuis l'Observatoire Radio d'Arecibo à Puerto Rico.

1998 : Le programme Harvard/Smithsonian Optical SETI, dirigé par le Pr. Horowitz, devient opérationnel à l'Observatoire d'Oak Ridge.

1998 : Southern SERENDIP (un autre programme SETI utilisant les composants et la stratégie de SERENDIP IV de Berkeley) débute au radiotélescope de 64m. de Parkes en Australie.

1999 : SETI@home,un nouveau programme d'économiseur d'écran qui utilise la puissance des ordinateurs personnels, offre la potentialité d'un changement complet de la conception des programmes SETI dans la suite des recherches d'ET.

Credits:

La demande d'information de l'auteur suite à la première publication a produit une grande quantité de données issues de plusieurs collaborateurs. Je regrette de ne pouvoir les citer tous, mais je souhaite remercier particulièrement la SETI League et son directeur Pr. H. Paul Shuch ainsi que son président M. Richard Factor ; M. Larry Klaes; the COSETI Research Facility, Pr. Stuart A. Kingsley, Director; The SETI Institute, Pr. Frank Drake, Président et M. Tom Pierson, Directeur Exécutif ; Pr. Allen Tough pour l'inspiration trouvée dans ses extraordinaires articles sur SETI ; The Planetary Society, Pr. Louis Friedman, Directeur Exécutif et Mme. Catherine Middleton; pour leur aide généreuse dans la préparation de ce document.


Document original : http://www.setileague.org/general/history.htm
Traduction : E. Piotelat
Dernière modification le 15/11/03 à 16:02.
Copyright SETI League 1998-2016