small logo Education - Conférence

Les amateurs
à la recherche d'intelligence extra-terrestre

| 0 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |

En 1999, l'UNESCO a demandé à diverses personnalités ce qu'elles avaient à dire à ceux qui vivront en 2050. 21 lettres furent ainsi réunies dans un livre. N'ayant pas le courage d'attendre un demi-siècle, je les ai toutes lues. Quelle déception ! Quel pessimisme ! Quelle banalité ! Bien sûr, il est vain d'espérer qu'un prix Nobel parle de vie extraterrestre, à moins qu'il s'appelle Enrico Fermi (prix Nobel de physique en 1938). Mais tout de même, j'attendais autre chose que des images et des promesses datant de 1945.

Parmi toutes ces missives, une seule est parvenue à m'émerveiller, à me faire rêver. Son auteur, Tanella Boni est professeur de philosophie à l'université d'Abidjan en Côte d'Ivoire. Elle s'adresse à un humain préparant son examen de passage à l'âge adulte. Cette épreuve se déroulera sur 7 jours dans une grande bulle de verre grâce à un petit appareil, l'archimémoire qui chaque jour lit une lettre écrite en l'an 2000.

Quel rapport avec ce qui m'amène ici ? Tout d'abord, si à l'instant présent se trouvait devant moi un petit prince extraterrestre me demandant s'il te plaît, dessine-moi un terrien, je l'inviterais volontiers à se balader sur le site web de l'UNESCO pour qu'il lise ce texte dressant un portrait à la fois réaliste et magnifique de l'être humain. Mais il n'y a pas d'extraterrestre dans la salle, uniquement des astronomes. Je pense que beaucoup d'entre vous connaissent l'émerveillement d'une nuit passée à compter les étoiles filantes, à suivre une comète à l'oeil nu ou une planète dans une lunette. Maintenant avez-vous essayé de partager votre passion avec vos voisins ou simplement les membres de votre famille ? Chez moi, ils jettent un oeil dans l'occulaire puis repartent en disant qu'il fait froid ou se plaignant des moustiques. Une passion comme celle de l'astronomie, ou pire de la recherche d'intelligence ET ne peut se transmettre du jour au lendemain à quelqu'un qui n'en a pas exprimé le souhait. On m'a souvent demandé depuis combien de temps je m'intéressais au programme SETI. Depuis toujours ? Depuis la visite de la station de radioastronomie de Nançay ? Depuis la découverte de la SETI League il y a un an ? Aucune de ces trois réponses n'est fausse, mais aucune ne me convient. Pour schématiser, je peux répondre "depuis 7 jours", à condition de me placer sur une planète qui tournerait sur elle-même en beaucoup plus de 24 heures.

Je vais donc vous inviter à passer ces 7 jours dans la même sphère transparente que l'écolier de Tanella Boni.


Auteur : Elisabeth Piotelat
Dernière modification le 15/11/03 à 19:44.
Copyright SETI League 1998-2016