small logo Ainsi vous vous lancez dans SETI ?

Plus réel : Pouvez-vous faire SETI ?

Dans un monde idéal, la recherche de vie au-delà de la Terre serait l'une des plus grandes priorités de l'humanité, pour savoir si d'autres êtres --plus spécifiquement des entités intelligentes­-- existent avec nous dans le Cosmos, pour les contacter et espérer apprendre quelque chose sur leurs véritables perspectives, et peut-être plus encore. D'importantes quantités de ressources, de temps, et de puissance seraient consacrées à cette ultime quête de connaissances.

Pour tout individu conscient de la taille de notre univers et de la quantité de corps célestes, il semble évident que ce devrait être le but de toute intelligence telle que la nôtre, d'en rechercher d'autres dans l'espace afin qu'elles nous apportent leurs connaissances et que nous trouvions notre vraie place dans l'existence.

Carl Sagan disait : "Dans le fond, cette recherche d'intelligence extraterrestre est une quête d'un contexte cosmique pour l'humanité. Nous voulons savoir qui nous sommes, d'où nous venons, et quelles possibilités s'ouvrent à nous pour le futur, dans un univers encore plus grand que ce que nos ancêtres ont pu rêver en terme de distance et de durée".
(Communication with Extraterrestrial Intelligence (CETI), Carl Sagan, Editor, 1973, MIT Press, "Introduction", pp. ix-x.)

Mais dans la réalité, les nobles intentions ne se concrétisent pas toujours comme on l'espère. Le concept de vie extraterrestre a traversé une longue route semée d'embûches depuis la première apparition de ce genre d'idée, il y a plus de 2 000 ans, chez quelques brillants penseurs de la Grèce antique. Un millénaire plus tard, la seule pensée que des êtres intelligents puissent exister au-delà de la Terre était considérée comme un blasphème ! Après tout, nous semblons nous trouver au Centre de l'Univers, et tout tourne autour de nous. L'existence fut créée par les Dieux juste pour l'Humanité. Penser que nous pourrions la partager avec quelqu'un d'autre était forcément absurde.

Suite aux lumières de la science, la philosophie et la technologie, de telles attitudes commencèrent à se dissiper au profit d'une libre réflexion à propos de ces possibilités. Nous n'étions plus le Centre de Tout. Comme d'autres planètes, la Terre orbitait autour d'une banale étoile jaune, parmi des centaines de milliards d'autres soleils dans une galaxie spirale moyenne, dans un Univers composé de centaines de milliards d'îles stellaires semblables, éparpillées dans son immensité.

Bien sûr, avec cette liberté de pensée et d'expression, certains allèrent trop loin dans l'idée de vie et d'intelligence extraterrestre. Le premier exemple fut Percival Lowell. Dans les années 1890, Lowell considéra que les lignes droites qu'il apercevait sur la planète Mars constituaient un vaste système de canaux, construit par une race avancée de martiens afin d'apporter de l'eau depuis les calottes polaires jusqu'à leurs grandes cités équatoriales. La seule preuve que possédait Lowell était son imagination spéculative.

Lowell fit beaucoup de bruit afin de promouvoir son idée et s'en donna à coeur joie. Beaucoup d'astronomes sentaient toutefois qu'il en faisait un peu trop, à partir d'une preuve aussi faible et incertaine. Lorsqu'il fut enfin admis que les canaux n'étaient qu'illusions d'optiques fondées par l'il et l'esprit humain, dans une tentative de donner naissance à des figures géométriques à partir des traits naturels de l'indistincte surface martienne, les attitudes des professionnels envers la vie extraterrestre devinrent négatives.

Ajoutez-y la popularité grandissante de la science-fiction avec ces féroces monstres aux yeux pédonculés, puis le marché des Objets Volants Non Identifiés (OVNI) décrits comme autant de vaisseaux extraterrestres faisant subir toutes sortes de choses à la populace. L'astrobiologie fut recouverte d'un voile gênant, dont elle essaye encore aujourd'hui de se débarrasser.

Nous parvenons enfin au stade où rechercher une intelligence extraterrestre n'est plus tout à fait considéré comme une idée folle et dénouée de sens. La race humaine commence réellement à étendre et développer ses horizons physiques et mentaux. SETI est accepté, surtout après que les pionniers ont démontré sa faisabilité, même si aucun signal catalogué comme étant d'origine extraterretsre n'a été détecté à ce jour.

Sommaire

- Le rêve
- Les réalités
- Plus concret : pouvez-vous faire SETI ?
- Vos choix
- La route professionnelle
- Les créatures grosses ou petites : devenir exobiologiste
- La route des amateurs
- Les organisations SETI amateurs
- L'approche optique
- Au-delà de la radio et des lasers
- Au-delà de l'observatoire
- Le choix est le votre


Document original : http://www.setileague.org/articles/getinto.htm
Traduction : E. Piotelat
Auteur : Larry Klaes
Dernière modification le 01/11/04 à 15:36.
Copyright SETI League 1998-2016